Une paille, du lait de chèvre, un fromage ...

Publié le par La cuisine autrement par Juliette Camatta

... UN SAINTE-MAURE-DE-TOURAINE !

 

AOP depuis 1990, le Sainte-Maure-de-Touraine se présente sous la forme d'un cylindre (de 15 à 18 cm). Ce cylindre est plus large d'une extrémité à l'autre (pour faciliter le moulage), il est traversé par une paille de seigle...

 

Avez-vous remarqué que cette paille est gravée ?

 

Gravée au laser, celle-ci est destinée à identifier le fabriquant, elle est un gage de qualité et de traçabilité pour le consommateur, et elle sert également à maintenir le fromage qui lors du démoulage est encore fragile.

 

Le Sainte-Maure-de-Touraine est fabriqué à partir de lait de chèvre cru, selon la saison 2 L à 2,5 L de lait sont nécessaires à la fabrication d'un fromage de 250 g.

 

Il se déguste onctueux ou sec selon sa durée d'affinage, la photo ci-dessous présente un fromage sec, bien sec ;-) !

 

SAINTE-MAURE-DE-TOURAINE.png

 


A bon entendeur : il ne faut pas confondre le terme Sainte-Maure-de-Touraine avec le terme générique Sainte-Maure qui s'applique à toutes les bûches de fromage de chèvre... 

 

En cuisine, le Sainte-Maure-de-Touraine s'intègrera à merveille dans vos préparations : sec vous pourrez en faire des copeaux et remplacer le gruyère râpé sur vos plats de pâtes, onctueux vous préparerez une entrée délicieuse en l'associant à de la betterave, des lentilles et de la ciboulette, à l'heure de l'apéritif une fine tranche sur une tartine grillée ou non, accompagnée d'une tapenade aux olives vertes (...certaines de mes habitudes alimentaires du sud ne me lâchent pas ;-) 

 

Us et coutumes

La coutume impose de toujours commencer la découpe du Sainte-Maure-de-Touraine par une des extrémités, à votre avis laquelle ? La plus étroite ou la plus large ?

 

Publié dans Produits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article